Visual Kei

Le Visual Kei est un mouvement japonais caractérisé par différents maquillages et styles vestimentaires élaborés pouvant être portés autant par des femmes que par des hommes et très souvent emprunté au Japon ancien. Ce style pourrait s’apparenté à de l’androgynie mais il n’en est rien. Selon les styles musicaux, les styles utilisés seront contradictoires voire même pourront prêtés à confusion.

Versailles

Un peu d’histoire……

Le Visual Kei émerge au début des années 1980 avec l’arrivée de groupes comme XJapan, D’erlanger ou encore Buck-Tick et Color. Le terme proviendrait d’un slogan du groupe XJapan je cite :
« psychédélic violences crimes of social shock »
Deux labels fondés en 1986 aide la scène Visual Kei à se populariser :
EXTASY RECORDS à Tokyo créée par le meneur et batteur du groupe XJapan : Yoshiki.
FREE-WILL à Osaka fondé par le chanteur et meneur du groupe Color, Dynamite Tommy.
En 1990, Le Visual kei se popularise massivement au Japon lorsque des albums des groupes gérés par les deux labels atteignent les charts musicaux . Cependant comme toutes les modes, le Visual kei s’essouffle et tend a disparaitre avec les séparations des groupes phares de cette période.

En conclusion….

Finalement on ne retiendra du Visual Kei que les styles vestimentaires mélangeant l’ancien et le nouveau de façon harmonieuse tout en respectant les différents styles mettant l’accent sur les maquillages et les coiffures excentriques par ses colorations plus ou moins voyantes.

Qu’on se le dise, la mode a un début et une fin …

%d blogueurs aiment cette page :